Maison & Objet 2016: Contours

Modularité, légèreté, épure, tels sont les maîtres mots de cette saison au Salon Maison & Objet de janvier 2016.

On y trouve majoritairement : des meubles conçus pour de petits espaces petits, des lignes claires pour éviter tout encombrement visuel, illustrant les grands principes de Marie Kondo, la papesse japonaise du rangement.

Issus d’un développement durable revendiqué, le mobilier se construit autour de lignes géométriques franches où la couleur a tout son rôle à jouer. Les bois bruts, agglomérés et les bois laqués déclinent l’étagère en pièce maitresse où chaque objet trouve sa place.

Les Gambettes

Tendances 2016-2017 :

Les meubles sont interchangeables, fixés aux murs comme des tableaux. Comme pour rendre encore plus lisible les contours de ces formes, les designers utilisent l’encadré, en trait noir de bois ou métal, qui vient fermer la forme comme pour la définir, en contrepoint solide à l’univers virtuel du web dans lequel nous sommes plongés tous les jours.

Très inspirés par le mouvement Bauhaus des années 30, bois légers et couleurs poudrées inventent une maison qui bannit le gros meuble et la lourdeur. Le feutre est toujours présent dans les matières pour apporter isolation et douceur. Exit le blanc permanent, place aux pastels!

2

Oled – / Chaise Expomim
5-6
Happy Ever After / Treka

La fréquentation cette année :

L’édition du salon Maison & Objet qui s’est tenue à Villepinte le 22 au 26 janvier témoigne du retour des acheteurs français (+4%). Le Salon indique : « Dans un marché international en baisse de 8 %, les visiteurs européens affichent une fréquentation constante, avec une belle dynamique des Espagnols, des Belges et des Néerlandais ».

7

« Avec 3 000 exposants, originaires de 59 pays, avec près de 700 nouvelles marques, l’édition de janvier confirme l’attractivité du salon avec notamment les expositions de l’univers du Créateur de l’Année janvier 2016 Eugeni Quitllet et des Talents A La Carte 2016 autour de la scène émergente scandinave ».

11
Treka
12
Joa

Joa : bambou et finitions soignées

La maison belge, Joa, prilégie le matériaux durables pour des objets intemporels, destinés à être transmis de génération en génération.

Expormim
14
Victor Maurice, craft and Heritage

Victor Maurice, petite maison belge, développe des meubles inspirés du design d’Europe du Nord. Tout en élégance, les lignes claires, simples, bois de qualité, assemblées par un artisan… Simple et léger.

16
Table Recto Verso D1 dessinée par Emmanuel Gardin. 3 versions de pieds au choix

Linadura : engagement citoyen dans le durable

La jeune entreprise de design belge Linadura présente des meubles astucieux et pensés en terme de développement durable. Emmanuel Gardin développe des produits fabriqués de manière innovante et a déjà reçu plusieurs prix, dont le prestigieux RED DOT DESIGN AWARD.

Un souci porté par la crise économique mais aussi un engagement citoyen: « nous savons que pour avancer, notre société devra associer son évolution à des stratégies de protection de l’environnement: c’est pourquoi, lors du développement de nos produits, nous engageons notre responsabilité dans la recherche de solutions durables (conception, transport, utilisation et recyclage, et découpes pour optimiser le transport et le stockage du mobilier) ».

17
Kristina Dam

I – Tendance Bauhaus par Kristina Dam

Déjà très présente dans la grande distribution (les tables de Walter Gropius revues et corrigées par Habitat), Kristian Dam, s’en inspirent pour retrouver l’esprit industriel et structuré de ce mouvement qui a nourri tout un courant du design.

Les lignes noires, épaisses, sont là pour, telles des grilles, encadrer meubles et accessoires dans l’espace. Une manière de rendre l’objet d’autant plus lisible.

Une plongée dans les années 30, revue et corrigée par le design scandinave, pour cette créatrice qui vit au Danemark  où elle fait fabriquer ses produits.

Autres marques inspirées du Bauhaus : La marque belge Bulo

Bulo
Expormim

Timeless de Rex Kralj à Maison & Objet

La marque REX KRALJ créée par le designer Niko Kralj en 1950 réédite ses classiques. Séduisants par leur robustesse et leur confort, les lignes pures de ces meubles à vivre sont servies par un très bon rapport qualité-prix et un récit de marque authentique.

Le créateur Slovène né en 1920, a créé sa chaise REX en  1956. Elle s’est immédiatement intégrée selon ses variations aux espaces de vie ou de bureau. Ergonomiques et légers, la plupart du temps dessinés pour des espaces réduits (donc pliables), les meubles de la marque sont fabriqués dans des ateliers en Slovénie.

23_24
Rex Krajl
Alki, la petite basque. Coque de chaise bio en particules de poussières, maïs et betterave
27_28
Presse citron
29
Presse citron
30
Arki

Arki : Fondée en 1981, la petite maison basque qui monte, qui monte… sort sa dernière innovation : la première chaise issue du bioplastique, la Kuskoa Bi se decline dans des couleurs naturelles et chaleureuses (design Jean-Louise Iratzoki – 2015/2016).

Composition de la coque : amidon de maïs, sucre de canne, betterave et poussière de bois.

La maison de poupée Miniarchi

31
miniarchi.com

Ana Maia, architecte de formation, a eu l’idée de créer une maison de poupée évolutive parce qu’elle n’en trouvait pas dans le commerce. Cette designer portugaise, installée en Belgique avec son mari Laurent Maes, a créé cette maison miniature, modulable et portable très inspirée par le mouvement Bauhaus.

Cloisons modulables, papiers peints et mobilier sont arrivés après une première réalisation en bouleau laqué puis bois de palissandre, où l’on retrouve l’esthétique des architectes Alvaro Siza ou Mies van der Rohe.

II – Côté boutiques : volumes allégés & baby foot

Les gambettes : le formica années 50, pétillant vintage

Les Gambettes, marque Française, propose une collection de mobilier rétro-design inspirée des années 50 remis au goût du jour: chaises, tables, bureaux et accessoires de décoration mélangeant le métal, le bois et le Formica.

Solides, confortables et joyeux ils ont tout pour donner le sourire grâce à un bon rapport qualité-prix.

38-39

RS Barcelona : pour le fun : réhabiliter les vieux classiques des bars !

40-41
RS Barcelona

Côté banquettes : Le rose, grande tendance de l’année 2016 !

Patrick Jouin pour Pedralli dessine un mobilier vitaminé, aux tissus en panne de velours ou épais cotons texturés. Des lignes sobres inspirés des scandinaves, pensées en terme de modularité et de gain de place.

Le lounge chic version sud : Muller

44-45

Une saison pétillante, à vous de jouer les contrastes et les encadrés !

Reportage photos : DP

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *