Mode littéraire de Marie Guilleminot

« Agatha a beaucoup de robes ; comme elle a beaucoup d’amants ».

Marguerite Duras

Sous la halle restaurée du Carreau du Temple, cette année était invitée au Salon Made in France, une familière des biennales internationales, l’artiste Marie-Ange Guilleminot. Pour mettre en valeur les savoir-faire français, celle-ci a réalisé la garde-robe idéale inspirée par des figures d’écrivains français célèbres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Photo: DP

Pourquoi des écrivains ? Parce que de tous temps, ils se sont intéressés à la mode, pour mieux camper leurs personnages dans l’esprit du temps. Témoin les nombreuses descriptions de vêtements chez Honoré de Balzac, pour qui l’habit demeure un des marqueurs sociaux de base, cloisonnant la population en classes.

Mais au-delà du récit philosophique et social lié au vêtement, laissons-nous emporter par un symbole de la garde-robe féminine : la petite robe en soie, inspirée de la poésie qui se dégage de l’évocation du personnage d’Agatha, de Marguerite Duras.

Un travail sur l’utilité du vêtement, sa simplification, en une quarantaine de pièces et accessoires… dont s’inspirer… à l’infini.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Garde-Robe de Marie-Ange Guilleminot © Photo Promostyl
garde-robe-02
La Garde-Robe de Marie-Ange Guilleminot
garde-robe-03
La Garde-Robe de Marie-Ange Guilleminot
08
Crédits photos : George Dupin et Marie-Ange Guilleminot

Danièle Pétrès

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *