C’est quand le bonheur ?

Surfant sur la vague de la pleine conscience, du développement personnel, et pour améliorer la santé publique, c’est paradoxalement les Emirats Arabes Unis qui viennent de créer un ministère du bonheur, en faisant « une priorité nationale ».

02
Bhoutan. Documentaire : Au pays du Bonheur national brut

Le premier ministre des Emirats Arabes Unis explique qu’il y aura des « plans bonheur » et des « indicateurs bonheur » qui feront partie des directives de chaque ministère. Celui du bonheur a été confié le 10 février à une jeune femme émirati, Ouhoud Al-Roumi, par ailleurs directrice générale de la présidence du conseil des ministres.

Cheikh Mohammed Ben Rached Al-Maktoum, premier ministre et aussi souverain de Dubaï, indique que ce ministère devra s’assurer que les politiques gouvernementales créent « le bien-être social et la satisfaction » des individus.

01
Ouhoud Al-Roumi

Dans le sillage du Bhoutan, qui s’est rendu célèbre en lançant une philosophie économique fondée sur le « bonheur national brut » plutôt que sur le produit intérieur brut, les Emirats sont en voie d’occidentalisation pour créer un espace idéologique et territorial commun, au-delà de la religion, afin que puissent vivre ensemble les quelque 90 % d’étrangers vivant dans le Royaume parmi ses 9 millions d’habitants (Notons que les Emirats n’ont pas connu de troubles après le « Printemps arabe » et affichent une tolérance zéro envers les islamistes radicaux).

03
Holi Festival – Inde
04
Holi Festival Stuttgardt

Le bonheur est-il en train de devenir un facteur d’intégration à l’instar de principes laïcs démocratiques comme la liberté et l’égalité ? Une piste à suivre en Occident, pour renouveler au niveau politique notre contrat social.

Sonja Lyubomirsky, spécialiste de la psychologie positive pose quant à elle l’équation de base du bonheur:
bonheur = point fixe (50%) + circonstances de vie (10%) + investissement personnel (40%); et nous indique comment s’y prendre: en se donnant des objectifs en accord avec ses valeurs ; en vivant davantage d’évènements positifs; en faisant « du bien autour de soi », notamment en témoignant sa gratitude envers les autres. Une piste qu’au niveau des entreprises, Google pour ne citer qu’elle, a déjà commencé à emprunter pour développer(peut-être) le bien-être de ses salariés.

05
La méditation pleine conscience recommandée chez Google par Mathieu Ricard, ici avec Chade Meng Tane

DP

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *